Notre page Facebook Notre compte Twitter Notre page LinkedIn Notre page Instagram Notre page Pinterest
Steelcase

Nous contacter

News

La créativité au travail


Nous vivons dans une époque d’innovation, dans laquelle la survie des entreprises implique de repenser et de bouleverser en permanence le status quo.

C’est un chiffre incroyable de 11 000 entreprises qui sont créées toutes les heures à travers le monde, chacune d’entre elles essayant de se faire un nom et de faire tomber la concurrence, ou au moins de défier les leaders actuels du marché.

Sur fond de concurrence féroce et de consommateurs de plus en plus connectés et exigeants, une compétence est rapidement devenue un facteur primordial de différenciation : la créativité.

 

Tom Kelley a été l’un des premiers à prédire l’essor de la pensée créative dans son livre sorti en 2001, The Art of Innovation.

Il affirmait alors que la créativité était en train de devenir un élément central des stratégies et des initiatives mises en oeuvre au sein des entreprises.


Ce point de vue était en rupture avec l’idée auparavant répandue selon laquelle la créativité n’était pas donnée à tout le monde, mais plutôt un attribut que l’on possède ou non.

Les artistes, les designers et les professionnels de la publicité pouvaient ainsi être créatifs contrairement aux personnes travaillant dans les domaines de la finance, de la technologie ou des RH par exemple.

Cependant, ce contexte a complètement changé au cours des dernières années. En effet, c’est la combinaison de plusieurs facteurs qui a placé la créativité sous les feux des projecteurs ainsi qu’au centre de l’attention des entreprises..

 

L’augmentation de la complexité et des problèmes « pernicieux »


Au sein des entreprises à travers le monde, les structures hiérarchiques sont en train de disparaître au profit de réseaux étroitement interconnectés et en perpétuel mouvement, qui sont reliés entre eux par la technologie innovante.

Désormais, la prise de décisions et les processus de contrôle sont davantage partagés, les employés étant tenus de réagir et répondre rapidement aux changements constants.

En perpétuelle évolution, le monde des entreprises a également donné lieu à une avalanche de problèmes qualifiés de « pernicieux », qui comportent des informations incomplètes, contradictoires ou changeantes.

Les problèmes de ce type peuvent uniquement être résolus par le biais de nouveaux modes de réflexion.

Les machines intelligentes

Dans le même temps, les énormes progrès accomplis dans le domaine de l’intelligence artificielle promettent de modifier en profondeur la nature du travail, que ce soit par la valorisation ou le remplacement des êtres humains.

Une étude de McKinsey laisse entendre que la moitié des activités professionnelles d’aujourd’hui pourraient être automatisées d’ici à 2055, les tâches répétitives et axées sur les processus étant en tête de liste.

Pour les employés, cela signifie vraisemblablement une importance accrue accordée à ces compétences créatives, dans lesquelles les individus conservent un avantage

 

L’évolution des attentes


L’essor de la créativité est également favorisé par l’arrivée de nouvelles générations dans le monde du travail, avec des exigences et des attentes différentes de celles des générations les ayant précédées.

Les générations Y et Z ont grandi en étant entourées par les technologies, telles que les smartphones et les réseaux sociaux,  et en apprenant à l’école des compétences comme le codage et la création de contenu multimédia.

Notre propre étude antérieure révèle que les employés plus jeunes souhaitent davantage de choix, de contrôle, de confort, de sens et d’expression personnelle dans le cadre de leur carrière – la créativité représente un élément essentiel de ces attentes.

Du point de vue des entreprises, le bien-fondé de la créativité est évident. Mais qu’en est-il du ressenti des employés ?


Pour le savoir, Steelcase a mené une étude auprès d’environ 5 000 employés travaillant au sein des six plus grandes économies mondiales : la France, l’Allemagne, le Japon, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Notre étude visait à donner un aperçu de leurs points de vue, opinions et perspectives en ce qui concerne la créativité. Que signifie la créativité pour les employés de différentes régions du
monde, de divers secteurs et appartenant à des segments démographiques distincts ?

Se considèrent-ils comme étant créatifs ? Et comment envisagent-ils à l’avenir l’évolution de la créativité au sein de l’espace de travail ?

Dans ce livre blanc, nous offrons une vue d’ensemble des conclusions, nous analysons ce qu’elles signifient pour les employés et nous proposons quelques mesures pratiques qui aideront les employés et les entreprises à exploiter leur potentiel créatif au cours des années à venir.

 

EN SAVOIR PLUS SUR L'ENQUETE DE STEELCASE ET LA CREATIVITE AU TRAVAIL


Autres actualités

Comment la biophilie influence-t-elle le travail au bureau ?

La renaissance du bureau

Susciter la créativité des employés : des pistes !

La créativité au travail

L’enjeu, c’est la communication !