Pourquoi ne pas adopter de bureaux debout - Alternativ

Lisez-vous ce blog debout dans votre bureau ? Ce n’est pas impossible, car les bureaux debout sont de plus en plus populaires. Cette appellation parle d’elle-même : à un bureau debout, vous effectuez vos différentes tâches debout plutôt qu’assis sur une chaise.

Dans cette position, vous brûlez davantage de calories et avez moins de risque de souffrir d’un torticolis ou de douleurs aux épaules. Mais ces hypothèses correspondent-elles vraiment à la réalité ? En d’autres termes, est-ce une bonne idée d’envisager des bureaux debout lors de l’aménagement de vos bureaux ?  

Une arme contre l’obésité ? 

Personne ne niera que rester debout demande plus d’énergie que la position assise. Cependant, il ressort d’une étude de l’Université de Pittsburgh, réalisée il y a quelques années, que le nombre de calories brûlées en restant debout demeure lamentablement faible. Les chercheurs, qui ont publié leurs conclusions dans The Journal of Physical Health,1 ont demandé à 74 collaborateurs américains d’enfiler un masque spécial qui mesure leur consommation d’oxygène (calorimétrie indirecte) lorsqu’ils sont assis, debout et marchent. 

Les résultats ? En position assise, ces collaborateurs brûlaient 80 calories par heure, debout 88 et lors de la marche, 210. Travailler debout plutôt qu’assis ne contribue donc guère à réduire le risque d’obésité. Une promenade à l’heure du déjeuner s’avérera bien plus bénéfique à cet égard. Mais les bureaux debout ont peut-être d’autres avantages ? 

Les avantages d’un bureau debout 

Bien que l’étude américaine suggère qu’un bureau debout ne contribue guère à réduire la prise de poids, ce meuble de bureau populaire a plus d’un tour dans son sac. Ainsi, certaines études montrent que plus vous passez du temps debout, plus votre taux de glycémie revient à l’équilibre après un repas. En outre, les bureaux debout constituent un outil efficace dans la lutte contre les troubles musculosquelettiques (TMS), cause principale des maladies professionnelles et des jours d’arrêt maladie.  

Adopter un bureau assis-debout ? 

Est-il possible de sauter le pas du jour au lendemain ? Ce n’est peut-être pas la meilleure idée. Les experts avertissent que toute posture de travail comporte certains inconvénients et qu’il est important d’alterner. Par exemple, travailler debout sollicite davantage vos pieds, mais avec le temps, vous pouvez éprouver des problèmes de concentration. En outre, les tâches qui impliquent une motricité fine sont difficiles à réaliser à un bureau debout. 

Heureusement, un bureau assis-debout réunit le meilleur des deux mondes. Vous permettez à votre corps d’alterner les positions en fonction de la tâche à effectuer. Vous souhaitez discuter de la meilleure solution pour vous et votre équipe ? Nous répondrons volontiers à toutes vos questions

Partagez cet article :

3 astuces pour des réunions en ligne efficaces 

Voir la réalisation

Inspiré·e ?