De plus en plus d’entreprises consacrent une partie de leurs locaux à la création d’espaces de socialisation où boire un café (ou un thé, un chocolat chaud, un sirop, un jus de fruits) signifie bien plus que prendre une pause.

La raison en est aussi simple qu’évidente. On peut consulter Internet, s’informer, chatter et accomplir un nombre important de tâches sans avoir à quitter son bureau. Mais cela nous conduit à délaisser des actifs essentiels à la réussite d’une entreprise : les relations personnelles, la confiance, l’esprit d’équipe et la culture d’entreprise qui se développent grâce aux rencontres, le plus souvent autour d’un café.

« Les boissons jouent des rôles différents au cours de la journée. Elles peuvent réconforter, rafraîchir ou donner de l’énergie. Nos journées sont rythmées par des prises de boisson régulières », souligne Tracy Brower, vice-directrice internationale de la vitalité de l’espace de travail pour Mars Drinks, une division de Mars Inc.

vision d'un ensemble de bureaux dans un espace de travail aménage en nwow

L’équipe de Tracy Brower a récemment commandité une étude internationale portant sur 3 800 individus dans des secteurs variés et des entreprises de taille différente pour identifier les piliers de leur réussite. « Nous avons découvert que la collaboration, l’engagement et le bien-être sont corrélés à une augmentation de la productivité. Mais que l’inverse n’est pas forcément vrai. En fait, une emphase trop importante sur la productivité au détriment de la collaboration, de l’engagement et du bien-être peut avoir un effet négatif sur la motivation », conclut-elle.

Les entreprises sont en train de le comprendre et elles commencent à remplacer leurs vieilles salles de pause par des cafés accueillants où les employés, les clients, les visiteurs et les collaborateurs externes peuvent également travailler.

Les recherches de Mars montrent que les employés pensent qu’il est plus important d’avoir du café et un choix de boissons variées toujours disponibles que du café gratuit. Tracy Brower explique que ces recherches ont montré que 22 % des individus préfèrent quitter les locaux de l’entreprise pour boire du bon café s’ils ne peuvent pas en trouver au bureau. « Or si les employés sortent, vous perdez la possibilité qu’ils se connectent entre eux pendant les pauses, explique-t-elle. La présence de café peut encourager les connexions, la productivité et l’engagement sur l’espace de travail. »

Pour tout savoir sur le monde du travail de demain, nous vous conseillons vivement cette lecture ultra documentée, le magazine 360° de notre partenaire Steelcase!

Partagez cet article :

Collaboration : les clés du succès

Voir la réalisation

Inspiré·e ?