Notre page Facebook Notre compte Twitter Notre page LinkedIn Notre page Instagram Notre page Pinterest
Steelcase

Nous contacter

News

Et si l’Agile Working était fait pour vous ?


L’Agile Working ?

On décode le terme “agile” : esprit rapide, vif. Associé au monde du travail, cela signifie-t-il réagir plus rapidement ? Pas faux.

Les méthodes Agile se définissent comme une approche du travail itérative (on progresse par répétition et non de manière linéaire) et incrémentale (à chaque « bout » de projet, une valeur ajoutée).

Une démarche empirique et souple qui implique le client du début à la fin du projet et où l’adaptation aux changements devient une priorité.

Ces nouvelles façons de travailler impliquent, on va le voir, une réorganisation de l’espace de travail.

 

Février 2001, 17 figures éminentes du développement logiciel se réunissent pour parler de leurs méthodes respectives et débattre d’une démarche unificatrice.

De cette réunion, émerge le Manifeste Agile qui prône notamment qu’ « à intervalles réguliers, l'équipe réfléchit aux moyens de devenir plus efficace, puis règle et modifie son comportement en conséquence. »

Depuis cette date phare, l’Agile Working, que l’on pourrait assimiler à un état d’esprit voire à une philosophie, n’est plus strictement liée au secteur informatique mais les méthodes qui relèvent de ce courant ont séduit de nombreuses entreprises performantes.

 

Debout !

 

Parmi les méthodes de travail Agile, on notera notamment l’importance des réunions rapides où l’on se tient debout (pour vérifier si l’équipe se serre les coudes et avance d’un même pas), des Sprints (où on se fixe un délai souvent court pour terminer un « bout » du projet), du Scrum (où l’on liste les exigences du client, on ordonne la liste en fonction des coûts, où on détermine ensuite la durée des sprints et puis : Go !).

Pour s’assurer que l’Agilité soit vécue par chaque acteur du monde du travail, il faut, on l’aura deviné, définir de nouveaux liens entre les acteurs et leurs espaces de travail individuels et collectifs.

Leur fournir un environnement adéquat aux objectifs fixés.

Car si la méthode Agile est une pratique qui permet aux entreprises d’agir sur leurs nouvelles idées, «  les nouvelles idées ne naissent pas de la méthode Agile mais de la manière dont celles-ci sont rapidement réitérées, améliorées et déployées. » explique Tim Brown, PDG d’IDEO, l’entreprise de design américaine qui a notamment conçu la souris Appel.

 

Aussi les chercheurs de Steelcase se sont-ils penchés sur la réorganisation des espaces dans l’optique de soutenir les équipes Agile. On partage avec vous quelques-uns de leurs conseils :

·         Pour les réunions rapides où l’équipe est debout : prévoir une salle éloignée de la zone de travail principale pour éviter les distractions.

·         Pour les Sprints : créer un espace où se concentrer tout en restant attentif à l’équipe. On notera à ce propos l’importance du « mobilier debout », bureaux et tables de réunion réglables en hauteur.

·         Pour recevoir le client : concevoir un espace doté d’une zone où prendre des notes sur les points d’action validés par tous.

·         Pour les tâches qui demandent une forte concentration : penser à un espace « public » comme un café, une zone de repos ou un espace vert.

 

On notera enfin qu’un espace de travail Agile est le plus souvent modulable.

 

 

Flexibilité, adaptabilité et vitesse faisant partie de la culture Agile.

 

Article de Steelcase sur le sujet  : cliquez ici 


Autres actualités

L’arbre de vie, plus qu’un symbole !

LolaLiza : Comment booster la créativité ?

Dans notre Worklife ! La Box Framery O

On a beaucoup à apprendre des... MaRSiens !

La Gig Economy, vous connaissez ?